Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 21:54

 

La manipulation du langage par les « mots maquillés »

C'est la grande mode du moment ! Utiliser des mots ou des sigles permettant de « maquiller » le vrai sens d'un mot. Afin de ne pas nous laisser surprendre, le Conseil Pontifical pour la Famille a réuni plus de 70 spécialistes - psychologues, théologiens, juristes, philosophes et scientifiques - pour publier ce lexique sur les termes ambigus et controversés sur la famille, la vie et les questions éthiques.  (Cliquez sur l'image pour le commander)

 

 

"Donner des repères éthiques, éclairer les psychologies, situer le contexte juridique ou social, dévoiler la manipulation du langage, comprendre les positions de l'Église, telle est la valeur inestimable de cet ouvrage qui va au-delà des définitions et des mots. Chacun pourra ainsi soutenir une culture de vie, dans la sphère familiale, sociale et politique qui est la sienne."
Conseil Pontifical Pour La Famille

 

 

 

Quelques exemples de manipulation :

Un exemple assez frappant concerne le terme « I.V.G. ». Aujourd'hui, médecins et médias préfèrent utiliser le sigle « I.V.G. » plutôt que de dire entièrement l'expression « Interruption Volontaire de Grossesse » ou encore de décliner cette expression en « Avortement » qui peut-être aussi traduit par le simple mot de « meurtre ». Le fait de dire « I.V.G. » passe beaucoup mieux à la télé et dans les journaux que de dire le mot « meurtre », c'est sûr ! Pour ceux aimant les sigles, il serait préférable d'utiliser le vrai sens que le Professeur Lejeune lui-même en donna, à savoir une « Interruption de Vie Gênante ».

Un deuxième exemple est le terme « I.M.G. ». Une « Interruption Médicale de Grossesse » signifie tout simplement tuer un enfant malade ou handicapé (possible jusqu'à 9 mois en France !!!). Comme à son habitude, un médecin préfèrera utiliser le terme « I.M.G. » plutôt que de demander directement à une maman si elle est d'accord ou non de tuer son enfant !

Un troisième exemple est l'expression du « Droit de mourir dans la dignité ». C'est une expression utilisée par les personnes revendiquant l'euthanasie (+) dans le but de légitimer cet acte au nom de la liberté individuelle?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DE FLANDRES - dans deflandres
commenter cet article

commentaires