Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 19:16

 

Que veut dire le « men » de FEMEN ? Je me le demande, car je n’aime pas voir la «femme» amputée par le «men». C’est dur.

Le logo représente la lettre ф (initiale de Femen en ukrainien) avec les couleurs du drapeau ukrainien, tout en symbolisant des seins nus. (Wikipedia)

 

Petit cours d’ukrainien

Vous savez que FEMEN en ukrainien s’écrit : Фемен ? D’ailleurs, le logo de l’organisme est la lettre Ф qui est l’initial de FEMEN tout en symbolisant des seins nus aux jolies couleurs du drapeau ukrainien. C’est concept quand même.

M’est venue une question. Ces filles ont-elles eu les mêmes cours que moi à l’université… car c’est là qu’on m’a expliqué la « véritable » étymologie du mot « femme ».

Notre professeurE avait répété que « femme » était issu de « fe-minus » qui signifiait : « foi moindre ». Les femmes, donc, étaient des êtres de « foi moindre »! Nous étions toutES dégoutéES! Cachez-moi ce « minus » que je ne saurais voir!

La profE avait simplement omis de compléter son explication (car ça n’entrait pas dans son « approche féministe du phénomène littéraire », j’imagine) en précisant que cette étymologie était parfois citée, mais n’avait jamais été avérée.

En vérité, cette étymologie avait été construite de toutes pièces par deux misogynes de la pire espèce : les moines James Sprenger et Henry Kramer, auteurs du grotesque « Marteau des Sorcières » (Malleus Maleficarum), rédigé et diffusé en Europe en 1486 pour justifier leur haine des femmes.

La profE n’avait pas précisé non plus que cet ouvrage avait été interdit par l’Église catholique romaine peu après sa première publication.

Ainsi, les FEMEN ont pu être, elles aussi, comme des centaines et des centaines d’autres filles, induites en erreur ! Elles croient sincèrement que tout cela est vrai. Elles croient qu’on doit sabrer dans le « minus ».

Il faut rectifier le tir. Il faut corriger cette erreur historique.

Étymologie 101

Donc. Vous savez que le « fe », donc votre Ф, provient du latin « Femina », au sens de l’être ou « foemina » qui dérive de « foetare » ou si vous préférez « fœtus » ?

Je poursuis. La racine de ce « fe », du latin fe-mina, signifie « qui donne le souffle » ou si vous préférez « la vie » !

Wow ! C’est beau, hein ?

Bon. La racine indo-européenne « fe » (donc encore votre Ф de Фемен , ok ?) a le sens de « allaiter » ou si vous préférez « nourrir ». Donc, « Femina » ou « fe-mina » désigne celle qui allaite !

Wow ! Femina est celle qui allaite ! Wow !

Rien à voir avec le « minus » ! C’est quelque chose allaiter… Vous ai-je parlé de ce phénomène de la montée laiteuse ? Non ?... Bon… ce sera pour une autre fois… Mais, je crois, au fait, que vous en connaissez un bail là-dessus, non ? Quelques fois, ça vous monte jusqu’à la gorge et ça vous picotte jusqu’aux oreilles ! C’est fou, hein ?

Bon. Mais je veux savoir, pourquoi, donc, avoir remplacé le « mina » par le « men »? Est-ce pour montrer votre côté « fe » et garder caché votre côté « men » dans vos culottes? Car vous savez, il est là le grand tabou!

Les seins? Voyons. On en voit tous les jours, même sans notre consentement!

Mais, le côté « men », ça!

Allez les FE! Le grand jeu! La totale! Le Full Monty, quoi!

Pour s’amuser un peu :

Dictionnaire Latin Français, Félix Gaffiot.

Grand dictionnaire de la langue Latine, Dr Freund, traduit par N Theil, Paris, Firmin Didot, 1860.

Dictionnaire Français Grec, Alexandre, Planche et Defauconpret, Paris, Hachette, 1885.

La langue française dans ses rapports avec le Sanscrit et avec les autres, Louis Delâtre, Paris Firmin Didot, 1854. T. I.

Witch Hunts in Europe and America, William Burns, 1959, Greenwood, 2003.

Lu ICI , sur le blog La vie est belle

Partager cet article

Repost 0

commentaires