Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 20:43

 

L’anglais, ou plutôt un « Basic English », ou « Globish »,  s’impose de plus en plus comme langue internationale d’échange. Et de plus en plus de mots anglais ou franglais remplacent de manière non justifiée des mots français : black pour noir, challenge pour défi, check up pour bilan, forwarder pour faire suivre, light pour léger ou allégé, out classement pour reclassement, staff pour personnel, show room pour salle de démonstration, sans oublier le coaching, pour accompagnement professionnel (certes plus long) ou mentorat (terme recommandé en France par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France).

Il appartient à chacun d’agir là où il est pour défendre sa langue, en utilisant les mots français  existants. Les «cousins» du Québec, qui n’envoient pas des e-mails mais des courriels, sont souvent plus attachés que les Français à cette défense.

Combat d’arrière-garde ? Les combats perdus sont surtout ceux que l'on ne mène pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires