Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 09:31

Le dictionnaire de la novlangue a une nouvelle entrée. Après les «sans domicile fixe», les «sans-papiers», les «sans-emploi», les édentés ne s'appellent plus que les «sans-dents». À en croire Valérie Trierweiler, nous devons cette formule à son compagnon d'alors. C'est un trait, précise-t-elle. Nous ne saurons jamais si ce mot est réel (et si oui, dans quel contexte il a été prononcé) ou s'il est né de l'imagination vengeresse d'une femme blessée. Cela n'importe plus. La passion des petites blagues de François Hollande lui a été fatale et l'expression s'est imposée comme une évidence en quelques minutes.


Lisez l'article complet de Vincent Trémolet de Villers, est rédacteur en chef des pages Débats/opinions du Figaro et de Figarovox.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires