Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 23:31

Pro-européen, europhile : les medias ont inventé ces appellations, et ceux qui sont ainsi désignés se reconnaissent.

Anti-européen, eurosceptique, europhobe (1) : les medias ont aussi inventé ces appellations, mais ceux qui sont ainsi désignés ne se réclament pas de ces termes péjoratifs.

Ce qui indique, par le simple choix des mots,  le parti-pris des medias sur la question de l'Europe.

"Europe" qui désigne en fait la plupart du temps "l'Union Européenne". 

 Ce qui n'est pas la même chose.

 

(1) qui sonne comme xénophobe, mais aussi homophobe.

 

 

Repost 0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 19:39

 

1 ) Nous allons inscrire ce projet au planning :
=> On s’en occupera si on n’a rien d’autre à faire.

2 ) C’est un programme complètement nouveau !
=> C’est pas du tout compatible avec l’ancienne version.

3 ) Ce programme ne nécessite aucune maintenance.
=> C’est impossible à déboguer.

4 ) Ce programme ne nécessite que peu de maintenance.
=> C’est quasiment impossible à déboguer.

5 ) Nous respecterons les standards !
=> On a toujours fait comme ça et ce n’est pas aujourd’hui qu’on va changer.

6 ) Nous tenons à respecter les standards !
=> Vous n’allez pas remettre en cause tout ce qu’on vient de faire !

7 ) La nouvelle version de ce programme est 100% compatible avec la précédente :
=> On n’a touché à rien…

8 ) Différentes approches on été tentées.
=> On essaye encore de deviner ce qui se passe.

9 ) On approche d’une solution.
=> On s’est réunis pour prendre un café…

10 ) Les tests préliminaires n’ont pas été franchement concluants.
=> Ce satané programme a planté dès qu’on l’a lancé…

11 ) Il va falloir abandonner le concept en son entier.
=> La seule personne qui y comprenait quelque chose vient de démissionner…

12 ) On prépare un rapport complet, selon une approche nouvelle.
=> On vient juste d’engager trois bleus sortis de l’école.

13 ) C’est une avancée technologique majeure :
=> On n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi ça marche…

=> 14 ) C’est le résultat d’années de développement.
On a enfin réussi à faire fonctionner un bout de programme.

15 ) C’est en cours…
=> On est tellement dans le pétrin que c’est sans espoir…

16 ) Faites-nous part de vos réflexions.
=> On écoutera ce que vous avez à dire tant que ça ne remet pas en cause ce qui est déjà fait, ou ce que nous avons décidé de faire.

17 ) Faites-nous part de votre interprétation.
=> On a hâte d’entendre vos imbécilités.

18 ) Nous allons y jeter un coup d’œil.
=> Laissez tomber ! On a déjà assez de problèmes comme ça…

19 ) Je n’ai pas reçu votre e-mail.
=> Cela fait des lustres que je n’ai pas vérifié ma messagerie…

traduction du langage informatique....

Repost 0
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 09:16

 

On se rappelle les imprécations de Camille, dans Horace :

« Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore ! »

Autant de coups de marteau dans la tête de son frère Horace, Romain unidimensionnel s’il en fut, qui choisit non sans raison de tuer sa sœur pour la faire taire…
C’est la solution à laquelle je pense chaque fois que j’entends une anaphore politique. Et par les temps qui courent, l’anaphore est devenue l’ultime forme du creux, le degré zéro du raisonnement, la figure fondamentale du rien à dire : comme je n’ai aucun argument, je prends un mot (deux, à la rigueur — ce qui amena Hollande à raccourcir un « Quand je serai président » en un curieux et asyntaxique « Moi, Président » et je le répète ad libitum ou presque, en espérant que ce matraquage fera croire à l’auditeur qu’il y avait du sens dans ce martelage.

Pour lire la suite

Repost 0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 20:30

 

Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 18:15

160 articles sur la guerre des mots... et la manière d'y répondre.

Pour être tenu au courant de la parution de nouveaux articles sur le blog,

il suffit que vous indiquiez une adresse mél dans la case Newsletter.

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 17:30

 

Quand j'ai appris par la radio la mort du réalisateur et comédien Patrice Chéreau, je me suis aussitôt dit qu'on allait souvent entendre le mot "immense"

Ca n'a pas manqué. A la télé, à la radio, venant du Président.

"Immense acteur", "oeuvre immense", "immense réalisateur", ...

Les morts sont tous des braves types, chantait Brassens.

Et les journalistes sont très souvent des perroquets formatés.

Lisez "Le journalisme sans peine".


 

Patrice Chéreau, metteur en scène du désir

Le Nouvel Observateur - ‎Il y a 16 minutes ‎
Chéreau était aussi un immense acteur, et il savait diriger les autres, peau à peau : Maria Casarès, Michelle Marquais, Roland Bertin, Michel Piccoli, Pascal Gregory, Bulle Ogier, Gérard Desarthe, Anouk Grimberg, Dominique Blanc, tant d'autres. De toutes ...
 

Mort de Patrice Chéreau, «l'un des plus grands artistes français»

Le Parisien - ‎Il y a 24 minutes ‎
Olivier Py, qui avait été «très soutenu par Patrice Chéreau» lorsqu'il avait été évincé de la direction du théâtre de l'Odéon en mars 2011, a fait part de «son immense tristesse». «C'était un metteur en scène d'une grande culture, et d'une extrême délicatesse, ...
 

"Patrice Chéreau était porté par un élan vital, qui défiait la mort"

Le Nouvel Observateur - ‎Il y a 1 heure ‎
Il revient pour "le Nouvel Observateur" sur ce que l'on retiendra de l'immense metteur en scène. Pascal Greggory en Thésée dans son long manteau rouge ("Phèdre"), le profil blanc d'Isabelle Adjani ("La Reine Margot") ou encore Dominique Blanc devant sa ...
 

L'hommage unanime des personnalités à Patrice Chéreau

TF1 - ‎Il y a 4 heures ‎
Mardi matin, c'est au tour du Premier ministre Jean-Marc Ayrault de réagir saluant la mémoire de Patrice Chéreau dont "l'œuvre immense" a été "consacrée au bonheur des auteurs, des acteurs et des publics qui l'ont côtoyé". "Du Ring du centenaire, vision ...
 

Mort de Patrice Chéreau : le tweet maladroit de Delaunay

Le Parisien - ‎Il y a 18 minutes ‎
@MietteColson seulement une immense souffrance pour Chéreau et tous ceux que j'ai accompagné dans la mort. Ce sera mon dernier commentaire. — Michèle Delaunay (@micheledelaunay) October 7, 2013. Mardi matin, Michèle Delaunay est toutefois ...
 

Patrice Chéreau, le génie de la scène à l'épreuve de l'écran

Slate.fr - ‎Il y a 21 minutes ‎
A l'heure de sa disparition, ce n'est pas rendre service à cet immense artiste que d'uniformiser son parcours: malgré quelques réussites éclatantes («La Reine Margot», «Ceux qui m'aiment prendront le train», «Intimité»), son génie scénique n'aura jamais ...
 

Patrice Chéreau est mort

Premiere.fr Cinéma - ‎Il y a 16 heures ‎
Immense metteur en scène de théâtre, cinéaste imposant, Patrice Chéreau s'est éteint lundi des suites d'un cancer du poumon à 68 ans. On l'a souvent décrit comme un ogre boulimique, un artiste total capable de mettre en scène Mozart avant d'adapter ...
Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 21:35

 

barrage

prospère

fait le lit

grâce aux voix

porosité aux thèses

dédiabolisation

les digues (sont rompues)

dérapage

cordon sanitaire

front républicain

pacte républicain

droite républicaine

ni ni

...

Vous voyez de quoi il s'agit ?

une affiche d'Act Up

Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 19:16

 

Que veut dire le « men » de FEMEN ? Je me le demande, car je n’aime pas voir la «femme» amputée par le «men». C’est dur.

Le logo représente la lettre ф (initiale de Femen en ukrainien) avec les couleurs du drapeau ukrainien, tout en symbolisant des seins nus. (Wikipedia)

 

Petit cours d’ukrainien

Vous savez que FEMEN en ukrainien s’écrit : Фемен ? D’ailleurs, le logo de l’organisme est la lettre Ф qui est l’initial de FEMEN tout en symbolisant des seins nus aux jolies couleurs du drapeau ukrainien. C’est concept quand même.

M’est venue une question. Ces filles ont-elles eu les mêmes cours que moi à l’université… car c’est là qu’on m’a expliqué la « véritable » étymologie du mot « femme ».

Notre professeurE avait répété que « femme » était issu de « fe-minus » qui signifiait : « foi moindre ». Les femmes, donc, étaient des êtres de « foi moindre »! Nous étions toutES dégoutéES! Cachez-moi ce « minus » que je ne saurais voir!

La profE avait simplement omis de compléter son explication (car ça n’entrait pas dans son « approche féministe du phénomène littéraire », j’imagine) en précisant que cette étymologie était parfois citée, mais n’avait jamais été avérée.

En vérité, cette étymologie avait été construite de toutes pièces par deux misogynes de la pire espèce : les moines James Sprenger et Henry Kramer, auteurs du grotesque « Marteau des Sorcières » (Malleus Maleficarum), rédigé et diffusé en Europe en 1486 pour justifier leur haine des femmes.

La profE n’avait pas précisé non plus que cet ouvrage avait été interdit par l’Église catholique romaine peu après sa première publication.

Ainsi, les FEMEN ont pu être, elles aussi, comme des centaines et des centaines d’autres filles, induites en erreur ! Elles croient sincèrement que tout cela est vrai. Elles croient qu’on doit sabrer dans le « minus ».

Il faut rectifier le tir. Il faut corriger cette erreur historique.

Étymologie 101

Donc. Vous savez que le « fe », donc votre Ф, provient du latin « Femina », au sens de l’être ou « foemina » qui dérive de « foetare » ou si vous préférez « fœtus » ?

Je poursuis. La racine de ce « fe », du latin fe-mina, signifie « qui donne le souffle » ou si vous préférez « la vie » !

Wow ! C’est beau, hein ?

Bon. La racine indo-européenne « fe » (donc encore votre Ф de Фемен , ok ?) a le sens de « allaiter » ou si vous préférez « nourrir ». Donc, « Femina » ou « fe-mina » désigne celle qui allaite !

Wow ! Femina est celle qui allaite ! Wow !

Rien à voir avec le « minus » ! C’est quelque chose allaiter… Vous ai-je parlé de ce phénomène de la montée laiteuse ? Non ?... Bon… ce sera pour une autre fois… Mais, je crois, au fait, que vous en connaissez un bail là-dessus, non ? Quelques fois, ça vous monte jusqu’à la gorge et ça vous picotte jusqu’aux oreilles ! C’est fou, hein ?

Bon. Mais je veux savoir, pourquoi, donc, avoir remplacé le « mina » par le « men »? Est-ce pour montrer votre côté « fe » et garder caché votre côté « men » dans vos culottes? Car vous savez, il est là le grand tabou!

Les seins? Voyons. On en voit tous les jours, même sans notre consentement!

Mais, le côté « men », ça!

Allez les FE! Le grand jeu! La totale! Le Full Monty, quoi!

Pour s’amuser un peu :

Dictionnaire Latin Français, Félix Gaffiot.

Grand dictionnaire de la langue Latine, Dr Freund, traduit par N Theil, Paris, Firmin Didot, 1860.

Dictionnaire Français Grec, Alexandre, Planche et Defauconpret, Paris, Hachette, 1885.

La langue française dans ses rapports avec le Sanscrit et avec les autres, Louis Delâtre, Paris Firmin Didot, 1854. T. I.

Witch Hunts in Europe and America, William Burns, 1959, Greenwood, 2003.

Lu ICI , sur le blog La vie est belle

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 23:14

 

Vos commentaires sur les articles

sont les bienvenus.

Des exemples :

 

Repost 0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 00:39

 

La guerre des mots

Repost 0